" Si courir ou marcher était notre seul but, nous passerions à côté de moments inoubliables "

Tél : 01 39 94 01 87

Email : sdpo@sdpo.com

Logo Internet

 

 

I- GENERALITES : PRISE EN COMPTE DE LA PHYSIOLOGIE FÉMININES DANS LES PRATIQUES SPORTIVES par Carole MAITRE, Médecin du sport, gynécologue à l’INSEP.
RAPPEL DE PHYSIOLOGIE

  • colloqueSchématiquement, le cycle menstruel se compose d’une phase pré ovulatoire où l’estrogène domine et d’une phase post ovulatoire où la progestérone domine. Dès le 1er jour des règles qui marque le début du cycle, l’estrogène d’abord puis la progestérone vont modifier la muqueuse utérine, l’épaisseur de cette muqueuse résulte de l’effet de l’estrogène ce qui explique que l’abondance des règles diminue quand la production ovarienne d’estrogène diminue, nous verrons dans quel cas cela peut se produire.

 

Pour en savoir plus, télécharger notre pièce jointe: COMPTE RENDU DU COLLOQUE/

COMPTE-RENDU-FINAL-Athlé-au-feminin-A.pdf

Leave a Reply


accueil-2