" Si courir ou marcher était notre seul but, nous passerions à côté de moments inoubliables "

Tél : 01 39 94 01 87

Email : sdpo@sdpo.com

Logo AEIFA pour SDPO

 

 

Approche psychologique de la pratique sportive de compétition : modalités et conditions de sa mise en œuvre par l’entraîneur par Nadine DEBOIS
Laboratoire de Psychologie et d’Ergonomie du Sport, INSEP

Introduction

Le modèle traditionnellement admis en psychologie du sport (Heuzé & Lévèque, 1998), distingue la préparation psychologique d’une part, le suivi psychologique d’autre part (Cf figure 1).
Le suivi psychologique cible le bien-être de la personne indépendamment de sa pratique sportive et relève du suivi médical, dans les actions qui lui incombent de prévention, de conseil, voire, quand c’est nécessaire, de soins. A ce niveau, seuls des médecins spécialisés ou des psychologues « assermentés », c’est-à-dire diplômés en psychologie (minimum Master2 professionnel de psychologie) sont habilités à intervenir.
La préparation psychologique vise, quant à elle, à l’optimisation de la performance dans le respect de l’athlète. Elle relève donc de l’entraînement sportif où on distingue deux niveaux d’intervention :

Pour en savoir plus, télécharger notre pièce jointe: Approche psychologique de la pratique sportive de compétition

Approche-psychologique-de-la-pratique-sportive-en-compétition-AEIFA.pdf

Leave a Reply


accueil-2